Van Dongen gypsy

En des glyphes formels, ici, le Geste épouse la Parole.

En un Geste hésitant, ici, le signe opère sur le nombre comme sur le monde.

Voici un lieu du verbe en acte, théâtre de la construction du sens par la forme...

Un terrain de jeu de la mathématique, connaissance élaborée par opposition à l'expérience reçue...

...Et c'est aussi le site de classe de la MP* du lycée Chaptal !

Chers futurs étudiant(e)s !

Si vous lisez ceci, c'est que vous êtes (officieusement au moins) inscrit(e) à Chaptal, en MP*, comme "futur étudiant" pour l'année 2016/2017 (et que vous êtes "logué(e)").

(1) Vous n'êtes pas encore officiellement inscrit à Chaptal pour 2016/2017. Mais presque.
(2) À ce jour (le 05 juillet 2016), vous avez désormais accès à la rubrique "polycopiés" : vous y trouverez de nombreux textes à commencer à étudier tout de suite. Bon, il y a des filigranes qui rendent la lecture "en ligne" désagréable, mais imprimé, ces filigranes sont assez transparents. C'est une protection contre le pillage... à la rentrée, vous aurez lesmêmes textes "en clair".
(3) Vous aurez plusieurs petits problèmes de vacances (en maths, d'ici après-demain).... et je vous enverrai les textes et instructions par courrier. 
(4) Pour les TIPE, patientez : j'ai choppé un vilain virus, (physique, hein...) et je suis à plat.

Par conséquent, l'essentiel des sections dans le menu  "   En Classe   " vous est provisoirement inaccessible. Mais vous pouvez vous "amuser à cliquer" au pt'i bonheur...

Elles vont s'ouvrir au fur et à mesure de l'avancement des travaux, et vous en serez avertis par mail.
Vous pouvez néanmoins aller consulter la rubrique TIPE, où vous trouverez les articles... de l'an dernier. D'un point de vue strictement utilitaire, c'est maigre, mais cela vous donnera une idée de ce à quoi vous aurez droit, progressivement, à partir du, disons, 4 juillet.

Coté maths, je réouvrirai aussi à cette date la rubrique "polys", où vous trouverez de nombreux textes de révisions/compléments, certains "culturels", et d'autres dont l'étude sera indispensable pour la rentrée.
Il y aura aussi un gros problème de vacance, à une date non précisée, mais avant le 8 juillet.

De nouvelles rubriques ouvriront pendant l'été : ressources logicielles et documentaires "lourdes". Mais là je ne peux m'avancer sur la date.

Coté physique, il y aura aussi un problème de vacance, des idées de TIPE, etc... mais comme Olivier ARNOULT le grand est "de jury" je ne peux pas avancer de date.

Ben non, là , y'a rien, c'est juste pour tester votre Q.I...



Polys

Dans le menu "En classe", vous trouverez les polycopiés à étudier avant la rentrée.
Il ne s'agit pas de vous "mettre la pression", mais d'éviter de provoquer un "claquage intellectuel" en vous faisant démarrer à froid, très vite, le jour de la rentrée. Car l'année de Spé est très courte, et le voyage immense...
Certaines choses vous paraîtront ardues, mais c'est parce que, comme pour cette introduction, vous avez du temps pour creuser (sous le sable de la plage blanche...), j'en profite pour dépasser largement ce qui est requis, car j'estime que quelque soit votre niveau réel ou imaginaire, vous avez le droit à la dure beauté des mathématiques, et que durant le temps trop bref où je pourrai vous guider, nous n'aurons pas assez de temps pour contempler les abîmes d'interrogations, pour savourer les fruits de la subtilité, humer les parfums musicaux de l'exactitude.
Bref, travailler ces textes sans crainte ne doit pas être un avant goût de l'enfer préparationnaire, mais les prémices du jardin des délices formelles...
Il va y en avoir un nouveau, patrébô, sur les suites et fonctions à valeurs complexes,  très important en pratique pour pouvoir rapidement commencer le premier vrai chapitre d'analyse. Mais il n'est pas encore écrit ! N'oubliez pas de venir le chercher d'ici la fin juillet au pire...
SURTOUT, CHERS 5/2, N'IMAGINEZ SURTOUT PAS QUE CES REVISIONS NE VOUS CONCERNENT PAS....

Les polys actuellement visibles sont à lire 77 fois, stylo, plume, crayon ou calame en main.

 Je vous testerai à la rentrée sur vos lectures... Pas de stress ! Il ne s'agira pas de vous juger, d'autant plus que la lecture solitaire est un mode d'aprentissage très éloigné de celui des cours "in live", mais simplement pour moi de savoir où vous vous "situez" au départ. C'est très important pour vous, uniquement parce que c'est très important pour moi : je ne fais pas cours en professant la vérité pure et absolue, mais en m'adressant à des êtres de chair et de sens, et j'ai donc besoin d'avoir un retour presque immédiat sur ce que j'ai à offrir... 

Problèmes de vacances.


Ceux de maths seront en ligne d'ici (au plus tard)  le 07/07/2016.
Il y aura plusieurs petits problèmes, car certains sont si classiques que vous les aurez peut-être déjà fait...
Certains supposeronsla lecture préalable de certains des polys de révision, à préciser...

Et en physique ???


Ben là,  O. Arnoult est totalement accaparé par le jury de concours. Mais cela va venir aussi, bien sûr.
Il contribuera très largement au contenu du site pour l'année à venir... dès qu'il sera disponible !

Au sujet de votre profil sur le site,  à confirmer dès que possible...

Vous êtes inscrit(e) en tant que futur(e) étudiant(e)» (de la MP* de Chaptal).
Ayez la gentillesse de compléter votre profil (N° de Tel, Classe d'origine, etc...), si ce n'est pas fait.
Je précise que les N° de téléphone et autres renseignement confidentiels ne sont visible que de vous, de M. Arnoult (le prof de physique), mais pas des autres élèves.
Si vous vous êtes "préinscrit(e)" vous même sur le site (ou que vous étiez inscrit(e) l'an dernier...) , je n'ai pas modifié votre mot de passe, mais si c'est moi qui vous ai inscrit, vous avez un mot de passe provisoire. Pensez à le modifier !

Pour une éventuelle photo : Hélas, l'expérience montre qu'il ne vaut mieux pas vous autoriser à charger vous-mêmes votre photo de profil, au risque d'avoir des images, certes drôles où jolies, mais qui ne permettront guère à un colleur de vous reconnaître, ou de me souvenir de votre tronche dans 10 ans... Si vous n'avez pas de photo de profil pour l'instant, ou si l'actuelle vous déplaît, vous pouvez m'en envoyer une par mail (vous connaissez mon adresse..), que je mettrai (ou pas) pour illustrer votre fiche...

  • récente, sans fioriture.
  • Visage de (presque face) en gros plan, et RIEN d'autre, merci.
  • 480x6400 pixels dans l'idal...


Si vous décidez d'aller ailleurs qu'en MP* qu'à Chaptal (j'en serai désolé) , ayez l'obligeance de m'en prévenir au plus tôt.
Dans ce cas, si vous voulez rester inscrit(e) sur le site en invité(e) ou en Ancien(ne), faites le moi savoir, sans quoi, bien entendu, vous pourrez toujours revenir en curieu(x)se à votre guise.  Mais... j'ai peu de temps, et je ne sais pas ce que je pourrai développer en accès libre pour les "simples" visiteurs avant longtemps.

Les articles de présentation des TIPE des années précédentes resteront visibles, (et parfois, il y a des idées ré-utilisables...).
Celui spécifique de l'année,"Optimalité : choix, contrainte, hasard", est en ligne, depuis ce 7 juillet.
Cette bande jaune est un lien vers l'article, (clique moi dessus, banane). Mais bon, pour l'instant, il y a encore peu de choses dedans. Mais vous devrez y retourner très régulièrement, tout le long des vacances, 4, 6, 10 fois, et sans doute souvent au delà des vacances, et même peut-être une fois votre sujet fixé !

Toutes vos questions propositions, suggestions, interventions sur la question des TIPE doivent être posées comme commentaires sur cet article essentiel, qui servira donc de forum provisoire : ainsi, tout le monde profitera de vos contributions et de nos réponses. Même si cela concerne un sujet spécifique, nos réponses ont toujours une valeur d'exemple universelle !


...ou si vous le craignez, ou si vous voulez les relire parce que vous n'avez rien d'autre à faire, l'ensemble des lettres envoyées (par le site) à la classe est consultable dans
" En classe  En Classe Lettres à la Classe". C'est classe, hein ?

 

Profitez bien de l'été,
du parfum des foins coupés et de la terre brulée, de l'iode et du varech, de l'eau fraiche,
du soleil et des ombres sur les visages aimés, et de la poussière des chemins.
Et écrasez les moustiques, svp...

Vous êtes en Geste, sur le site personnel de

Pierre François Berger.

Pour l'instant, et sans doute pour longtemps encore,
c'est à peine une esquisse de ce que cela veut être.
C'est un trop vieux projet, une trop fraiche réalisation,
pour ne pas partir dans toutes les directions à la fois,
qui n'en font qu'une.
Cette coquecigrue est donc composée d'amis et de
mathématiques, de textes et de cailloux, de morts et
de technique, d'enseignement et de paresses, de plumes
de nacres, de champignons, de calembredaines et de
saisissements, de moments de grâce, de doutes d'erreurs ...


Mais il faut bien, pour qui ne fait que passer,
-------------------COMMENCER
quelque part, donc : voici une raison d'être de ce site...

Au sujet des raisons sérieuses de se diriger vers une filière scientifique
(CPGE ou pas, dans un lieu ou un autre...)

Pour voir un aperçu du contenu «scolaire» (mais pas si scolaire que ça...) du site, cliquez ici.geobleu1 Pour voir un aperçu du contenu «scolaire» (mais pas si scolaire que ça...) du site, cliquez ici.geobleu4

Devenir scientifique n'est pas un choix de carrière professionnelle.

C'est nourrir le don d'émerveillement de l'enfance, ne pas renoncer à cerner au plus intime ce que le monde a de plus insaisissable :

Je suis mathématicien parce que, si le bleu profond des ailes de libellules qui vrombissent au dessus du Viaur n'est que faiblement évoqué par les mots, et que, si personne ne s'écriera : « comme c'est joli ! » à la lecture de la suite de nombres qui décrit le spectre de ce bleu iridescent, le profond mystère du nombre est un écho du profond mystère de la couleur.


« Il dépend de celui qui passe
Que je sois tombe ou trésor
Que je parle ou me taise
Ceci ne tient qu'à toi Ami
n'entre pas sans désir »


 
(Paul Valéry, frontispice du musée de l'homme, au palais de Chaillot)

 

« Ayant été obligé de garder la chambre pendant quelques jours, et même occupé à faire des observations sur mes deux horloges de la nouvelle fabrique, j’en ai remarqué un effet admirable, et auquel personne n’aurait jamais pu penser. C’est que ces deux horloges étant suspendues l’une à côté de l’autre, à la distance d’un ou deux pieds, gardent entre elles une justesse si exacte, que les deux pendules battent toujours ensemble, sans jamais varier. Ce qu’ayant fort admiré quelque temps; j’ai enfin trouvé que cela arrivait par une espèce de sympathie: en sorte que faisant battre les Pendules par des coups entremêlés, j’ai trouvé que dans une demi-heure de temps, elles se remettaient toujours à la consonance, et la gardaient par après constamment, aussi longtemps que je les laissais aller. »

Christian Huyghens.