ermine

Chers futurs étudiant(e)s !

Si vous lisez ceci, c'est que vous êtes (officieusement au moins) inscrit(e) à Chaptal, en MP*, comme "futur étudiant" pour l'année 2024/2025 (et que vous êtes "logué(e)").
Ou que vous êtes "3/2" de l'an dernier,  donc "5/2" potentiel, même si vous en avez déjà décidé autrement.
Vous n'êtes peut-être pas encore officiellement inscrit(e) à Chaptal pour 2024/2025 (si vous venez de l'extérieur). Mais presque.
LapinYoupiCe jour, 13 juillet, la zone problèmes est ouverte (enfin), et les idées pour les TIPE fleurissent.
Vous serez pévenu par courrier des évolutions majeures, et vous pourrez consulter en ligne l'avancement d
ans cet article « d’accueil » qui s’ouvre en même temps que le site (quand vous vous connectez).

Pour accéder aux menus qui se rempliront progressivement de trésors, sur cette page d'accueil du site, cliquez à gauche sur le menu " 
En Classe  ", qui vous est réservé !

Dans l'article  « News MP* » qui s'ouvre, dès que vous rentrez dans le menu "  En Classe  " vous avez des liens vers :

  • Les consignes estivales pour l'anglais
  • Les consignes pour les lettres...
  • Les questions de cours de physique et chimie (il y aura un test à la rentrée...)
  • Les questions de cours de mathématiques (il y aura aussi un test à la rentrée...)
  • Et d'autres choses qui s'accumuleront dans les temps à venir.

L'article (géant) sur le thème TIPE 2025 (Transformation/Transition/Conversion) grandira tout au long de l'été.
Vous pourrez –vous devrez– y ajouter vos commentaires, questions, suggestions... auxquelles il sera répondu : cet article servira de micro-forum estival sur la question !


Vous avez accès aux polys de vacances (révisions de Sup/compléments/ « culture générale ») avant que j'aie rédigé un guide de lecture détaillé, de plus en plus nécessaire pour ne pas vous effrayer :
Beaucoup d'entre eux devraient être ré-écrits pour être plus accessibles, et il ne faut pas espérer en maîtriser seul-e le contenu sans que leur contenu ne soit vu "en live" à la rentrée.

Il faudra(it) que je fasse de chacun un bref résumé mentionnant ce qui est à maîtriser, et ce qui est du luxe...

Il y a des choses nécessaire AVANT la rentrée, d’autres nécessaires tout au long de l’année, mais qui s’assimilent progressivement avec l’usage, une partie est « culturelle » ­— et radicalement hors programme— mais soit me semble utile pour une compréhension profonde du socle sur lequel est construit le programme, soit est fondamentale pour comprendre le socle de l’édifice mathématique lui-même :

Vous êtes en Geste, sur le site personnel de

Pierre François Berger.

Pour l'instant, et sans doute pour longtemps encore,
c'est à peine une esquisse de ce que cela veut être.
C'est un trop vieux projet, une trop fraiche réalisation,
pour ne pas partir dans toutes les directions à la fois,
qui n'en font qu'une.
Cette coquecigrue est donc composée d'amis et de
mathématiques, de textes et de cailloux, de morts et
de technique, d'enseignement et de paresses, de plumes
de nacres, de champignons, de calembredaines et de
saisissements, de moments de grâce, de doutes d'erreurs ...


Mais il faut bien, pour qui ne fait que passer,
-------------------COMMENCER
quelque part, donc : voici une raison d'être de ce site...

Au sujet des raisons sérieuses de se diriger vers une filière scientifique
(CPGE ou pas, dans un lieu ou un autre...)

Pour voir un aperçu du contenu «scolaire» (mais pas si scolaire que ça...) du site, cliquez ici.geobleu1 Pour voir un aperçu du contenu «scolaire» (mais pas si scolaire que ça...) du site, cliquez ici.geobleu4

Devenir scientifique n'est pas un choix de carrière professionnelle.

C'est nourrir le don d'émerveillement de l'enfance, ne pas renoncer à cerner au plus intime ce que le monde a de plus insaisissable :

Je suis mathématicien parce que, si le bleu profond des ailes de libellules qui vrombissent au dessus du Viaur n'est que faiblement évoqué par les mots, et que, si personne ne s'écriera : « comme c'est joli ! » à la lecture de la suite de nombres qui décrit le spectre de ce bleu iridescent, le profond mystère du nombre est un écho du profond mystère de la couleur.


« Il dépend de celui qui passe
Que je sois tombe ou trésor
Que je parle ou me taise
Ceci ne tient qu'à toi Ami
n'entre pas sans désir »


 
(Paul Valéry, frontispice du musée de l'homme, au palais de Chaillot)

Un coup de dés...

Notre âme est jetée dans le corps où elle trouve nombre, temps, dimensions. Elle raisonne là-dessus et appelle
cela nature, nécessité, et ne peut croire autre chose.

Blaise Pascal