KafkaDraw



Pages blanches ~Tableaux noirs~


Cette aube palissant, il y a beaucoup de pages vides ou presque sur ce site.
Mais non, gravides (En gestation, donc ?)

Selon l'usage, je ne devrais pas les publier, les mettre au jour avant de les noircir.
Mais elles m'obligent. Ce sont des promesses, faites à vous et au vent, car c'est ainsi que j'avance, me tenant de promesse en promesse.

 

 

[...] tel un aveugle qui, ses yeux s'ouvrant enfin, entreverrait
—mais quoi ?—
Un triangle muet et incompréhensible.

Se sentirait-il moins aveugle, cet aveugle, de voir un triangle incompréhensible ?

[...]et si je regarde l'obscurité à la loupe, verrai-je autre chose que l'obscurité ?
Et si je regarde la lumière à la loupe, je verrai seulement dans un choc une lumière plus violente.
J'ai entrevu, mais je suis tout aussi aveugle qu'avant, car j'ai entrevu un triangle incompréhensible.
Il me faudrait, pour voir, me métamorphoser en un triangle, qui dans le triangle incompréhensible,
déchiffrerait ma propre source et mon double.

Clarice Lispector, La passion selon G.H.